Game of Thrones logoPreviously sur Cupcake, Baston et Talons Hauts : depuis plusieurs saisons, les filles de Cupcake, Baston et talons hauts ont entrepris une mission difficile : commenter chaque épisode de Game of Thrones dans une série d’articles : un épisode, trois images.  Le concept ? Revenir sur chaque épisode au travers de trois images : une cuisine, une mode et une baston, tout ça, en hommage au titre de leur blog.

Dans l’article d’aujourd’hui, c’est l’épisode 2 de la saison 5 de Game of Thrones qui subira ce traitement. Comme on revient sur le dernier épisode diffusé (légalement sur OCS City tous les lundis soirs!), on vous conseille de ne lire l’article que si vous l’avez vu (ou du moins à vos risques et périls).

Spoiler alerte maximale !

 Game of Thrones Arya
Vous êtes sur le point de découvrir ce qui repose au-delà de la quatrième dimension, au-delà des plus profonds, des plus obscurs recoins de l’imagination »

Prêts ?

Un invité inattendu

GOT S5E02 pod mange
Mais t’avais dit qu’on ferait des Knackis.

Pour Brienne et Podrick l’aventure commune semblait se terminer puisque Sansa semblait définitivement perdue, mais le destin est un drôle de coquin. Et alors que Pod semble avoir trouvée une charmante proie à se mettre sous la dent (souvenez vous que grâce à Bronn et Tyrion il avait pu gouter aux plaisirs de la chaire et gratuitement contre toute attente et grâce à ses propres talents), il repère Sansa qui est en fuite avec Littlefinger. Mais pas de bol, une fois de plus, une fille Stark lui refuse sa protection. Il faut dire que les trois dernières personnes qu’elle a protégées ont toutes mal finies, et si Jaime n’est pas mort, c’est tout comme puisqu’il y a laissé sa main la plus utile.  Brienne ne se contente pas de ce refus et après avoir croisé le fer avec les chevaliers de Baelish, décide de partir à la poursuite de la jeune demoiselle.

La fin du chemin

GOT S502 Needle is back
Alors, d’abord, tu prends une épée, pas trop grosse, pas trop lourde et lu la plante directement dans la saucisse, après tu fous ça au dessus du feu et lu laisse cuire trois minutes.

Arya arrive enfin à Braavos et semble en être bien heureuse. On retrouve enfin une enfant émerveillée par ce qu’elle découvre. Elle ne fuit plus et arrive enfin à destination : la demeure en noir et blanc. Mais l’homme qui lui ouvre la porte la renvoie. Après avoir attendu sous la pluie une journée et une nuit entière sur le perron, récitant la liste de ceux dont elle doit encore se débarrasser, tel un mantra, elle semble abandonner et part visiter Braavos, non sans avoir jeté la pièce de Jaqen à la mer. Elle n’a plus de but et erre à nouveau.  Jusqu’à cette scène où de vilains garçons veulent lui voler Aiguille (encore !) et alors qu’elle est prête à les défoncer (imaginez toute la haine qu’elle a accumulé en elle depuis la première saison, une vraie bombe à retardement) ils font demi-tour, effrayés par le vieil homme bizarre qui l’avait mis à la porte plus tôt. Elle le suit, il lui rend la pièce qu’elle avait jetée à la mer (genre c’est trop facile à retrouver) avant de retirer son visage et de (re)devenir Jaqen ! Arya est enfin en lieu sûr, là où elle le voulait !

Vendetta, Vendetta!

GOT S5E02 Bracelet
Ellaria serra son point avec plus de vigueur. Doran avait mangé la dernière saucisse. Et ça, elle ne pouvait pas le supporter.

A Dorne, Ellaria Sand, la veuve d’Oberyn aka la vipère (d’où le magnifique bracelet) entend bien étendre sa vengeance sur ce qui reste aux Lannister, à savoir la petite Myrcella qui fait les yeux doux au fils du Prince de Dorne à qui elle est promise. Mais Doran Martell, n’est pas de cet avis et refuse de l’aider dans ce projet, quand bien même elle aurait le soutien des Aspics des sables (les filles d’Oberyn). Ca risque de s’activer dans ce nouveau territoire que nous ne connaissions pas encore vraiment.

Et les autres ?

Tyrion continue à boire, non pas sur le chemin de Meereen mais de Volantis finalement (est-ce qu’un jour quelqu’un pourra énoncer clairement son plan une bonne fois pour toute ?) et se met à rêver de pouvoir justement utilisé.

Cersei boit aussi, faute d’assouvir sa soif d’assoir son pouvoir et de vengeance. Elle récolte les têtes de nains en attendant d’obtenir celle qui la fait rêver. Elle prend aussi très au sérieux son rôle de régente en plaçant ses pions à la tête du royaume. Peut-être un peu trop et Tonton Kevan tente de la remettre en place en lui rappelant que son fils devrait peut-être bien commencer à jouer le rôle qui lui est assigné et lui rappelant qu’elle n’est « que » la mère du roi.

Jaime est bien embêté vu que sa sœur/mère de ses enfants a reçu un joli cadeau de Dorne : une statue de vipère avec le pendentif de Myrcella entre les dents, une menace à peine voilée de la part de la veuve d’Oberyn sur sa fille. Jaime, décide de prendre les choses en main (enfin, dans sa seule main) et d’aller jusque là-bas, en mission ultra-secrète pour récupérer sa fille. Mais comme il refuse d’y aller seul, il oblige Bronn (qui allait épouser une jeune fille sotte et bavarde mais dotée d’un titre) à se joindre à lui dans sa quête.

Du côté du mur, la jeune Baratheon apprend à Vère (Gilly) à lire et échange avec elle sur la léprose, pendant que le mur se prépare à élire son futur commandeur en chef et que sa mère se montre encore une fois comme une femme odieuse et tarée (elle me fait beaucoup penser à Lysa Arryn). Stannis tente de corrompre Jon en lui promettant une légitimisation et surtout la tête de Winterfell. Mais ce n’est pas le seul à avoir un plan pour Jon : Sam a décidé de le faire élire commandeur en Chef et c’est un succès. Mais là encore, avec le pouvoir vient un grand nombre d’ennemis supplémentaires dont Jon n’avait peut-être pas besoin.

Daenerys continue à avoir des problèmes avec les fils de la Harpie. Heureusement, Ver gris et Daario (qui veulent prouver à leur reine qu’ils sont vraiment trop forts) lui ramène l’auteur du meurtre de l’épisode précédent. Mais une fois récupéré, que faut-il faire de lui ? Les conseillers de Daenerys s’écharpent sur la question mais guidée par la raison, la peur de répéter les erreurs de son père et Barristan Selmy, elle opte pour le procès. Malheureusement, ce n’est pas de l’avis de Mossador, un des anciens esclaves de Meereen, qui décide « d’aider » Daenerys en lui retirant le problème et en tuant le supposé fils de la Harpie, ne lui laissant alors qu’un seul choix, lui retirer la vie. Evidemment, cette décision ne fera qu’attiser les tensions entre anciens maitres et anciens esclaves et vaudra à Daenerys ses premières critiques très violentes de la part de son peuple (des « ssss » horribles comme des chats très, très en colère, yerk !). Et pour ne rien rajouter à son  désespoir, Drogon vient lui faire un petit coucou avant de s’enfuir à nouveau. Décidément, ça ne fait que confirmer que le pouvoir isole.

Bilan de l’épisode

Ca y est ça repart vraiment et l’épisode continue de finir de lancer les intrigues de chacun. Le retour d’Arya et de Jaqen m’a fait énormément de plaisir. Daenerys continue à m’agacer un peu mais j’aime bien la voir en difficulté. L’intrigue de Dorne me fait très envie.

Le rythme semble repartir et pour la première fois aucune nudité !

Au final, un épisode très plaisant et pour l’avoir vu sur grand écran (merci le festival Seriemania) très beau !

A noter que cette fois-ci, c’est définitif, les chemins de la série et des livres se séparent complètement : pour la première fois, même les lecteurs risquent d’être méchamment spoilés. Ce frisson de l’inédit, c’est quelque chose de très fort ! Alors vivement la semaine prochaine !

Vas-y, Maman, c'est bon, je reviendrai la semaine prochaine!
Vas-y, Maman, c’est bon, je reviendrai la semaine prochaine!
Rendez-vous sur Hellocoton !