Voilà, je l’attendais mais au final pas plus que ça. Après Le Joker et Heath Ledger (The Dark knight, 2008), bien difficile de soutenir la comparaison. En même temps, c’est pas ce que je voulais. Et Chistopher Nolan (Batman Begins, The dark knight, Inception, Le Prestige ….) ne m’a jamais déçue. Surtout avec Christian Bale dans le rôle phare de super-héros sombre et complexe. Donc, le cœur léger, direction le Grand Rex à Paris, hier en fin d’après-midi, pour une avant-première au balcon et avec l’écran extra méga hyper large (oui, les fins connaisseurs techniques sont ravis par cette phrase et mon vocabulaire pointu 😉 ).

La comparaison ne fait pas un pli…

Huit ans sont passés depuis la mort du procureur-adjoint Harvey Dent. Huit ans de mensonges à supporter pour le commissaire Gordon (Gary Oldman). Huit ans de vie recluse pour Bruce Wayne (Christian Bale), l’ombre de lui-même, subissant l’opprobre jetée sur Batman et ses actions. Le vol d’un collier et surtout l’arrivée du Mal à Gotham, incarné par Bane (Tom Hardy muselé) vont sortir Bruce de son mutisme. Mais Batman ne ressuscite pas en un jour, le chemin de croix va être long…

Un petit pas de deux poussiéreux…

Bon, 1 heure 15 pour rentrer dans le vif du sujet, je dois dire qu’ils m’ont perdue un moment, avant qu’un petit frisson me réveille et que je sois enfin intéressée par ce qui se passait à l’écran. Le début patauge sec entre scène d’ouverture inutile, un jeu du chat et de la souris avec une Catwoman (Anne Hathaway) qui est bien mignonne mais n’a pas l’aura d’une Michelle Pfeiffer. Et alors, le plus ennuyeux : les chougneries d’un Bruce Wayne boiteux et fatigué. Oui, plus tard cela prend un sens, mais pour l’heure, on soupire franchement. Allez, je passe sur Miranda Tate (Marion Cotillard) qui ne relève pas le reste, bien au contraire. On sourit à plusieurs clins d’œil des épisodes précédents, mais on se demande bien quand ça va enfin démarrer.

Résistance!!

Je vous rassure, ça se rattrape bien par la suite. Faut arrêter de se voiler la face, un blockbuster, même avec un scénario intelligent, ne fonctionne qu’avec de l’action, des bonnes répliques et du gros son. Hans Zimmer ( les Batman, Sherlock Holmes, Madagascar, Pirates des Caraïbes…)  ne t’offusque pas que je parle de ta BO comme ça ^^ ! Tout décolle enfin quand Bane prend Gotham City en otage. C’est du déjà vu ça ! Mais, je me suis tellement ennuyée avant, que je suis preneuse, surtout que c’est bien mené. Et le vilain de réussir à faire ressortir de la population le pire : pillages, tribunal expéditif avec sanction immédiate envers les riches, queue pour le ravitaillement. Il y a aussi des réseaux secrets de résistance qui se forment, des petits dessins à la craie sur les murs de chauve-souris pour se rallier à l’espoir. Entre l’occupation de la deuxième guerre mondiale et la Révolution Française (le sièges des accusés est de style Louis XVI ), on n’a pas fini de faire des parallèles. Et Bane de clamer rendre au peuple ce qu’on lui doit tout en le maintenant dans la Terreur, Robespierre n’est pas loin.

Ca se réveille enfin!

Et Batman, me direz-vous ? A pêcher par orgueil, mais surtout par tristesse, il apprend à renaître de ses cendres. Apparemment les chauves-souris ont ça en commun avec les phénix. La fin est rondement menée, je n’ai plus quittée l’histoire un seul instant, jusqu’au sourire d’Alfred (Michael Caine). Vous me direz ce que vous en pensez, moi je me serai arrêtée sur cette image, parfaite fin, ou bien joli commencement…

Bien sympa celui-là ^^

Vous l’aurez compris, pour ceux qui connaissent bien le début de la trilogie de Nolan, le scénario n’est pas le plus fin des trois et reprend ce qui a été fait dans le précédent, en moins bien à mon goût. Au point que je suis passée à côté de la mort de Bane, tellement elle est peu crédible et expédiée. Pour un homme déclaré imbattable, vous verrez, ils ne se sont pas foulé.

Aaaaah Blake !! Sinon l’autre c’est Miranda…

Au crédit du casting, John Blake (Joseph Gordon-Levitt graou !!), jeune inspecteur, fervent admirateur de Batman, tout bonnement excellent dans son rôle ; un commissaire Gordon taillé sur mesure ; Fox (Morgan Freeman) qui connaît ses gammes. Après, Marion Cotillard n’est pas très bonne et termine bien involontairement (enfin j’espère pour elle) sur la note la plus comique du film. Bane est entravé par son masque qui le rend totalement inexpressif et les yeux ne font pas tout. En plus, il est affublé d’une voix ridicule au regard de ce qu’on sait faire maintenant. Un méchant qui ne brille pas spécialement, c’est bien dommage ! A leur décharge, les dialogues ne sont pas non plus originaux, ni captivants. Il faut être honnête, les Marvel, réunis ou en solo, me réjouissent bien plus à chaque fois.

Le combat des voix ridicules trafiquées…

Je garde tout de même l’émotion d’Alfred dans le cœur et moi aussi j’ai envie d’aller prendre un petit verre de vin italien en terrasse 😉 .

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=0zl2wUSFaMs&w=560&h=315]

The Dark Knight Rises, de Cristopher Nolan, avec Christian Bale, Tom Hardy, Gary Oldman, Marion Cotillard, Anne Hathaway, Joseph Gordon-Levitt, Morgan Freeman, Michael Caine…Sortie en DVD/Blu-Ray le 28 novembre 2012

Rendez-vous sur Hellocoton !