Les Bracelets rouges, bracelets rouges série, série bracelets rougesEnvie d’une nouvelle série ? De changer un peu de style ? Et bien ce soir, sur Numéro 23, retrouvez Les Bracelets rouges. Vous ne connaissez pas encore ?

L’Histoire : Tout commence avec l’arrivée de Jordi. Il a 14 ans et un cancer du tibia qui l’oblige à se faire amputer d’une jambe. Les médecins l’installent dans la chambre de Léo, qui a traversé la même épreuve et continue de se battre contre un cancer récidiviste. Ils deviennent immédiatement amis et décident de monter une bande. Et comme chacun sait, toute bande qui se respecte a besoin de six membres : le leader, le co-leader (ça c’est eux), le beau gosse, le malin, la fille et l’irremplaçable. La tâche n’est pas facile, mais nos deux héros s’y attellent avec ferveur et rapidement les quatre postes sont pourvus : l’énergique Cristina qui souffre d’anorexie sera la fille ; l’insolent Yanis, emmené d’urgence à l’hôpital après un malaise dans la cour de son école, sera le beau gosse ; l’étrange Toni, victime d’un accident de moto, sera le malin ; et Roc, qui est plongé dans le coma mais qui entend tout, sera l’irremplaçable. Ensemble ils vont s’épauler et s’aider à traverser l’épreuve de leur hospitalisation. Le symbole qui les unit désormais, est le bracelet rouge que les patients doivent porter avant une opération. Il représente leur volonté de se battre, de vivre, et de continuer à expérimenter de nouvelles choses, comme tous les adolescents de leur âge…Les Bracelets rouges, bracelets rouges série, série bracelets rouges

Encore une série en milieu hospitalier me direz-vous, que nenni ! On est bien loin de Grey’s Anatomy et compagnie. On ne vit pas du côté des médecins, comme souvent, mais du côté des patients. De jeunes patients courageux auxquels on s’attache, avec lesquels on souffre, mais avec lesquels, surtout, on n’oublie pas que la vie, malgré ses difficultés, nous réservent toujours de précieux moments. Pleine de tendresse, cette série espagnole (et on est loin d’Un, Dos, Tres, ne vous inquiétez pas !), malgré son environnement anxiogène (c’est vrai, quoi, je sais pas vous, mais moi, les hôpitaux…), nous fait espérer, et comme ses jeunes protagonistes, on retrouve le sourire… Vous avez raté le début ? Pas d’inquiétude : les premiers épisodes sont en replay sur Numero23.fr.

Stéphanie

Les Bracelets rouges, d’Albert Espinosa, avec Alex Monner, Joana Vilapuig, Mikel Iglesias, Igor Szpankowski…

Le jeudi à 20h45 sur Numéro 23