Vendredi, c’est poisson ! Et pas que le vendredi d’ailleurs: chez moi c’est quasiment tous les jours. Et oui, c’est une question de goût : j’adoooooooooooore ça ! Je vous sens dubitatifs, comme mes petits copains d’école, qui n’arrivaient pas à comprendre. Bon, faut dire que j’ai eu la chance d’avoir une maman cordon-bleu, qui a su éveiller mon palais, pour que les repas soit des feux d’artifice quotidiens. Poissons panés surgelés, passez votre chemin : je suis trop délicate pour vous 😉

Depuis quelques temps, le saumon était au cœur de mes préoccupations. Poisson le plus souvent cuisiné et le plus apprécié, on finit par s’en lasser à la longue : en papillote, grillé, au bouillon, en tarte… Au bout d’un moment, stop !! Il me fallait réagir, je ne voulais pas l’abandonner, ou pire, le manger à regret. Illumination, il y a quelques mois, allant dîner chez une amie : le crumble saumon/fondue de poireaux ! J’ai senti que je touchais au but, après m’être resservie deux fois ! Un petit bonheur fondant, où la saveur du poireau se mêle à celle du poisson, avec juste ce qu’il faut de croquant du crumble. Cela change de la lourdeur de la pâte à tarte… Un petit blanc sec d’Alsace ou un rosé peu fruité, accompagne très bien l’assiette.

Allez, c’est parti ! Tablier, ustensiles, balance et plats : le poisson s’invite dans ma cuisine.

Ingrédients : pour 4 à 6 personnes
Pour la pâte à crumble : 150gr de farine, 150gr de beurre, 90 gr de chapelure, 65 gr de parmesan râpé.
Pour la fondue de poireaux : 2 oignons, 500gr de poireaux, huile d’olive, piment en poudre, sel de Guérande, poivre, sucre.
Pour la préparation à base de poisson : 500gr de filet de saumon, 10 cl de crème fraîche, aneth, sel de Guérande, jus de citron.

On commence par ce qui fâche, ou plutôt par ce qui fait pleurer : les oignons. Attention, attention ! Info capitale : j’ai LA solution pour les émincer rapidement et sans plus aucune larme ! Croyez-moi cela a changé ma vie culinaire, tant je réagis plus violement que la moyenne des gens à ces $£¨%= !!! d’oignons. Petit tour de main appris à L’atelier des Chefs ! Il faut garder les racines et couper l’extrémité opposée. Enlevez à la main les couches supérieures de peau et coupez l’oignon en deux. Posez la première moitié de l’oignon à plat, coupez votre moitié d’oignon deux fois dans l’épaisseur. Puis coupez-le en lamelles en arrêtant votre geste avant les racines. L’oignon ne se sépare donc pas et ne peut diffuser son moyen de défense le plus terrible. Puis, émincez l’oignon jusqu’à arriver « au trognon » des racines. Votre émincé est joli et vos yeux vous remercient ^^. Vous n’avez pas tout compris ? Normal : voilà de quoi vous aider sur leur site.

Faites revenir à feu vif les deux oignons avec de l’huile d’olive dans une sauteuse, ou autre « fait-tout ». Pendant ce temps, coupez les poireaux en rondelles. Ajoutez-les aux oignons avec pincée de sel, de poivre, de piment et de sucre. Passez sur un feu doux le temps que l’oignon caramélise légèrement grâce au sucre, et que les poireaux fondent.
Coupez les filets de saumons en cubes assez gros (type « apéricub’), et mélangez les dans un saladier avec la crème fraîche. Ajoutez, l’aneth, le sel et une petite rasade de jus de citron. Goûtez, et assaisonnez selon votre goût.

Préchauffez votre four en position « poisson/viande/légume », si vous avez la chance d’avoir un super four, à 180° C. Dans un autre saladier, travaillez à la Maryse le beurre légèrement ramolli, la chapelure, le parmesan et la farine. Puis tapissez le fond d’un plat à gratin avec la fondue de poireaux, ajoutez par-dessus l’appareil à base de saumon, arrosé d’un demi verre à moutarde de vin blanc et recouvrez de la pâte à crumble.

Enfournez 30 min, servez bien chaud. Et devenez accro au poisson !!

Rendez-vous sur Hellocoton !