Au mois de décembre, il n’y a pas qu’un seul vieux monsieur à barbe un peu flippant qu’on célèbre (Non je ne parle pas de Landru).  Il y a aussi Saint-Nicolas. Le patron des enfants, des avocats, des prisonniers et des célibataires (cherchez le lien). Celui qui est particulièrement fêté dans le Nord et l’Est de la France. IL apporte des cadeaux, à l’instar de son concurrent plus tardif mais aussi des oranges (parce que c’est plein de vitamine C) et du pain d’épices (alors que les enfants n’aiment pas ça, c’est du chocolat qu’ils veulent, t’entends Nicolas? DU CHOCOLAT!!!).

Donc ce fameux Nicolas a aussi été célébré comme il se doit en chanson, notamment par la plus grande des chanteuses pour enfants : Dorothée (prends-toi ça dans les dents Chantal Goya!). On découvre donc, que Saint Nicolas, c’est surtout un sauveur. Trois jeunes enfants décident d’aller traîner les rues. Le soir venu, ils doivent chercher un endroit pour dormir. Ils vont donc sonner chez le boucher (parce que c’est connu les bouchers, avec leurs grands couteaux, c’est hyper accueillants et inoffensifs, surtout dans les chansons). Evidemment, il leur ouvre la porte mais c’est pour mieux les piéger : il les tue, les découpe et les mets à dessaler (Hannibal style). Au bout de sept ans (oui sept ans, je ne savais même pas qu’on pouvait garder de la viande si longtemps), Saint-Nicolas déboule et demande lui aussi à être hébergé. Le Boucher est sympa, il accepte et ne le tue même pas! Mieux, il lui propose à manger, mais Nicolas, fait la fine bouche, refusant le porc et le veau et réclame du petit salé de sept ans d’âge. Mais ne flippez pas, c’est pas pour le manger, juste pour confronter le boucher, qui lâchement s’enfuit (faut dire, il a quand même bien laisser moisir sa viande) avant que Nicolas ne redonne vie aux gamins, qui ne se sont rendus compte rien.

Mais plutôt que de lire mes mots je vous propose d’écouter la douce voix  (et le super look) de Dorothée. Non, je vous en prie, ne me remerciez pas, ça me fait plaisir.

Rendez-vous sur Hellocoton !