louvre lens les desastres de la guerre

Le Louvre-Lens abrite actuellement et jusqu’au 6 octobre 2014, une exposition bouleversante. Au travers de douze séquences, ils nous font revivre les guerres, européennes, mondiales ou locales qui ont fait notre histoire depuis le début du XIXème siècle. Les œuvres exposées, chacune ancrée dans son époque, nous rappellent que, quel que soit le lieu, quel que soit le temps, la guerre est une horreur qui bouleverse la vie de chacun, qu’il soit ou non sur le champs de bataille.

Si l’accueil se fait par un Napoléon vindicatif et rayonnant, l’enthousiasme apparent ne dure pas. Rapidement, les atrocités se font de plus en plus nombreuses nous rappelant l’horreur qu’est la guerre. Au-delà de l’aspect artistique, c’est aussi l’occasion de se replonger dans des pans entiers de l’histoire, souvent oubliés comme les guerres napoléoniennes ou la guerre franco-prusse.

Pour autant, l’exposition n’est pas centrée que sur la France. Au contraire, les guerres espagnoles ou des guerres plus récentes voire contemporaine à travers le monde ont également leur place.

louvre lens Goodbye Vietnam - Erro
Goodbye Vietnam – Erro

Les œuvres exposées sont souvent rares et méconnues mais toutes ont ce point commun de ne pas nous laisser indifférents. La beauté des pièces n’a d’égal que l’étrange sensation qu’elle provoque en nous. C’est une exposition poignante qui est à déconseiller aux âmes sensibles tellement certaines images sont crues de vérité et de violences. Certains tableaux m’ont laissés les yeux humides de douleur. Parce que malgré tout, la guerre, même contemporaine est lointaine et qu’on oublie vite les atrocités commises en son nom.

louvre lens Travail préparatoire au Cheval pour Guernica - Picasso

On retrouve des pièces de peintres, sculpteurs, photographes, plus ou moins connus : Des travaux préparatoires à Guernica par Picasso, toute une série d’eaux-fortes de Goya d’un cru poignant qui donnent leur nom à l’exposition, ou encore des dessins de propagande commandés par le gouvernement britannique à Henry Moore.

louvre lens Otto DIX La Guerre

Les désastres de la guerre, c’est une exposition nécessaire et magnifique, construite avec intelligence qui ne peut vous laisser indifférent. A voir, vraiment.

Les désastres de la guerre. 1800-2014
Louvre Lens – Galerie des Expositions temporaires
du 28 mai au 6 octobre 2014
9€ et 8 €

Rendez-vous sur Hellocoton !