Louvre SalleBien que presque parisiennes, il arrive à vos cupcakeuses bastonneuses préférées de traîner leurs talons ailleurs que dans la capitale et sa banlieue. Et aujourd’hui c’est dans le Pas de Calais que mes jolis souliers m’ont traînes jusqu’au Louvre-Lens,

Ouvert depuis décembre 2012 sur le site de l’ancienne fosse n°9 des mines de Lens, le Louvre-Lens connaît un joli succès. Situé à deux pas du stade Felix Bollaert et presque au milieu d’une zone résidentielle, le Louvre Lens ressemble à une succession de gros hangars mêlant tôle et verre. Un petit jardin, très géométrique nous conduit jusqu’à son entrée.

Le hall est immense, lumineux et une fois encore, très géométrique. Première surprise :l’entrée pour la galerie du temps, exposition principale qui est censée rester jusqu’en décembre 2017, est gratuite et ce, jusqu’à la fin de l’année 2014. Il faut tout de même passer par les caisses pour récupérer un billet et éventuellement, un guide audio. J’ai fait l’impasse sur ce dernier. En revanche, l’entrée à l’exposition temporaire est elle payante (9 euros en tarif plein, alors que l’hôtesse a tenté, en vain, de me trouver un tarif réduit). En ce moment, l’exposition concerne « Les désastres de la guerre ». Ca m’a tellement plu, que je vous en parlerait dans un article à part entière.

Louvre

La galerie du temps est donc une grande salle au plafond très haut où l’ensemble des principales pièces sont exposées. Le choix a été fait de présenter les œuvres de façon chronologique et non pas par thème ou par région. Ce choix différent permet de comparer l’évolution artistiques qui varie selon les régions géographiques et de comprendre l’évolution des techniques. On retrouve des œuvres de 3500 avant notre ère et le milieu du XIXème siècle. En tout, ce sont près de 200 œuvres qui sont exposées.

amulettes

Au bout de la galerie, se trouve une autre exposition gratuite : 30 ans d’acquisitions en Nord-Pas de Calais (jusqu’en juin 2015). Plus petite, l’exposition regroupe des œuvres prêtées par des musées locaux. Certaines ont un lien avec la région, d’autre non. Pouvant être parcourue très rapidement, elle permet de découvrir des musées locaux et de se donner de nouvelles idées de visites.

En tout, j’ai passé une bonne heure à travers ces deux expositions. J’ai eu de la chance, j’ai pu y aller en semaine et en arrivant en tout début d’après-midi, j’ai pu en profiter sans être embêtée par le monde. 

Le Baise-main

Le Louvre-Lens
99, rue Paul Bert 62300 Lens
(Parkings stade Bollaert
et Dumortier à Lens
et parking Jean-Jaurès à Liévin)
Ouvert tous les jours sauf le mardi
10h-18h
http://www.louvrelens.fr/

Rendez-vous sur Hellocoton !