Quand on apprécie quelqu’un, c’est toujours avec une certaine appréhension qu’on attend sa prochaine oeuvre, d’autant plus quand celle-ci est un premier film. C’est donc avec une certaine angoisse que j’ai vu le premier film d’Alexandre Astier,…