Under The Skin dans le texte…

IMAG0065_1

Les premières images d’Under The Skin, avec Scarlett Johansson m’ont tellement intriguées, que j’ai décidé de me plonger dans le livre de Michel Faber, roman dont le film est adapté (je l’avais évoqué ). Et bien m’en a pris…

Quatrième de couverture: Isserley, jeune femme aguichante et aguicheuse, passe son temps à sillonner les routes d’Écosse. Le parfait auto-stoppeur doit être jeune, grand et musclé. Quand elle trouve enfin la perle rare et l’embarque dans sa voiture, les choses se compliquent un peu… Que fait-elle de tous ces hommes au corps de rêve qui disparaissent mystérieusement? Quel destin les attend?

1798956_637240699680561_1658925115_o

Michel Faber nous présente une histoire qui n’a rien de banale. On parcourt les premières pages, sans savoir où on va. Sans savoir vraiment où cette histoire nous mènera. Isserley, personnage énigmatique, ne nous donne que très peu d’indices à la fois. De sorte qu’il nous faut un peu de temps pour avoir une vue d’ensemble. Les pièces se mettent en place une à une, les éléments de réponses nous sont apportés au compte goutte, et on les déduit sans jamais avoir aucune certitude. Ni méchante, ni gentille, Isserley se laisse porter par son destin. Elle fait ce qu’elle sait faire, elle fait ce qu’elle doit. Une histoire envoûtante, magnifiquement bien écrite, avec une fin logique, inévitable, attendue et pourtant surprenante. On ne s’ennuie pas, on sourit même parfois. Un roman hypnotique, morale sans être moralisateur, le message véhiculé étant tout simplement vrai. Je ne peux que vous le conseiller, et je suis vraiment, vraiment impatiente de voir Scarlett Johansson interpréter cet être simple, semblable, différent et magnifique.

Rendez-vous sur Hellocoton !