Un samedi soir dans une petite ville de banlieue, cité au milieu des champs. Pourquoi se retrouver là au milieu des bâtiments dans une salle impossible à trouver sans carte au trésor ou indic bien rencarder? Pour voir les Rois de la Suède pardi!

Les Rois de la Suède

 

Les Rois de la SuèdeLes Rois de la Suède ne travaillent pas pour Ikéa. Loin de là. Et pourtant ils font de la musique qui démonte (vous pouvez envoyez vos tomates pour cette blague à cbth AT hotmail.fr). Créé en 2009 par Ivan Callot (qui venait alors de quitter Les Fatals picards) et Monsieur Poulpe (qui venait d’arrêter Mange mon geek), les Rois de la Suède est un groupe assez inclassable. Intégralement fondé sur l’humour, musicalement ils sont plutôt inclassable. J’ai eu du mal à leur donner une chance. Il faut dire que les premiers extraits entendus ne m’avaient pas complètement convaincue. Et puis à force d’entendre T’es Belle ou MySpace tu vas mourir sur Radio Neo, j’ai commencé à me faire à leur style. Et puis il y a eu la découverte en live véritable coup de cœur. Sur scène, le groupe prend une véritable ampleur et un dynamisme fou. Les mauvais jeux de mots volent pour notre plus grand plaisir et musicalement ça suit bien, surtout depuis l’arrivée de Emmanuel Urbanet à la guitare.

Mais depuis cette première rencontre, le groupe a été un peu modifié avec le départ de Monsieur Poulpe.

Samedi dernier, le groupe passait pas trop loin de chez moi, l’occasion de voir ce queLes Rois de la Suède donnait cette nouvelle formation. Et pour le coup on s’est trouvé privilégié car faute de communication correcte, nous n’étions que quinze. Et même si la salle était petite, ça avait quand même l’air d’un concert super privé. Face à un public si peu nombreux, on aurait pu craindre un ambiance un peu molle. Il n’en a rien été, le groupe a assuré et enflammé le public. L’occasion de (re)découvrir sur scène les chansons des deux premiers albums et me rappeler à quel point T’aimer Normal m’enflamme, Socialisme me fait toujours chanter à tue-tête et que Ta liberté de voler, malgré la polémique qu’elle avait soulevée, continue de me faire réfléchir (ouais, on réfléchis même à un concert des Rois de la Suède). Mais mon gros coup de cœur de la soirée reste une des chansons du prochain 5 titres à sortir : Euro Bisous (je crois) que je n’arrive pas à me sortir de la tête depuis.

Les Rois de la Suède assurent des concerts géniaux, pleins d’humour, qui vous feront danser , sauter et chanter!

Si vous ne me croyez pas sur parole, tentez de voir par vous-même le 23 novembre au Nouveau Casino de Paris!