CroodsQue ça fait du bien d’aller rire franchement devant un dessin animé, ça faisait un moment que ça ne m’était pas arrivé de si bon cœur et sur l’ensemble d’un long-métrage. L’an passé Madagascar 3 offrait des délires sans réelle histoire, avec un humour très « tendance ». Les enfants le plébiscitaient, mais il me manquait un supplément d’âme pour en faire un vrai moment humoristique. Avec Les Croods (même créateurs), on atteint ce juste équilibre entre histoire bien construite, énergique, moments d’émotion et un humour dévastateur.

En des temps mouvementés de changement du monde, Les Croods, la dernière famille à vivre dans une caverne se voit contrainte de faire ce qu’elle redoute le plus : sortir et découvrir un monde nouveau pour survivre et évoluer. Avec l’aide de Guy (prononcé à l’anglaise 😉 ), un orphelin débrouillard, ils partent pour une grande expédition vers « Demain »…

Croods
Un vrai univers visuel travaillé ! 😀

Je ne vais avoir que des compliments à faire : beau visuellement, la faune et la flore sont un régal, la 3D n’en fait pas des caisses à défaut d’être justifiée, l’histoire est intéressante et bien construite. Il y a énormément d’inventivité et l’humour est ciselé pour petits et grands. De 3 / 4 ans à l’âge d’être arrière-grand-mère, j’ai vu une salle pleine, captivée et morte de rire. Vous savez ces rires francs qui ne trichent pas. Un vrai bonheur à entendre. Quant aux thèmes, ils parleront à tout le monde : la peur irrationnelle de l’inconnu, la famille et son évolution quand les enfants passent ce cap merveilleux qu’est l’adolescence, l’amour et l’entraide en des temps difficiles. Ce papa Croods protecteur à souhait, qui se sent dépassé par sa fille ivre de grandir et de liberté, est le pivot de l’histoire, croqué avec beaucoup de justesse et de bienveillance. Et tout le reste de cette famille est attachante à souhait, de la grand-mère encore bien vivante au petit dernier ayant l’appétit de vivre…littéralement !

Croods
Haaa le bon côté de l’adolescence, avec ses envies de liberté… ^^

Pas de temps mort, une vraie morale à la fin, du comique de répétition et des chutes dignes d’un Tex Avery, un texte bien traduit et travaillé, j’ai hâte qu’il sorte en DVD.

Croods

Il me faut toutefois finir par la boulette française qui tue un peu le générique de fin, la boulette qui vous fait rire jaune, la bouche crispée : la reprise de Daddy Cool de Boney M, transformé pour l’occasion en Daddy Croods. En soit c’est déjà foireux, mais si en plus c’est par Faf La Rage, comment dire…Bah non, je ne trouve pas les mots, à part « bjfkeeuzlhfygfuqfzm! »

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=9RfgCxNtrWA&w=560&h=315]

Les Croods, de Chris Sanders et Kirk DeMicco, avec les voix française de Kev Adams, Bérengère Krief… Sortie en DVD/Blu-ray le 8 novembre 2013