Bec sucré que je suis, je suis une grosse fan de Fudge. Le Fudge, c’est cette sucrerie d’origine anglaise , sorte de barre de caramel hyper sucrée et fondante à la texture particulière. Chez moi, on en raffole. Quand on en a une envie, on fait un détour par Disneyland Paris pour s’en acheter. Mais je me suis dit qu’il serait assez marrant d’en faire moi-même. Direction le net pour trouver une recette qui me convienne.

Premier problème, les recettes de Fudge les plus répandues sont au chocolat. Moi j’en veux une nature: la « vanilla fudge ». Deuxième problème, le résultat n’a pas tout à fait été à hauteur de mes attentes au niveau de la texture. Un peu trop mou, ce fudge était quand même très bon.

Je me suis donc inspirée de cette recette en la modifiant un peu.

  • 500 g de sucre en poudre
  • 50 g de beurre non salé
  • 170 g de lait concentré non sucré
  • 120 g de crème fraîche liquide
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 gousse de vanille

Tapisser un moule de papier cellophane en laissant bien déborder les bords.

Mettre le sucre, la crème fraîche et le lait concentré dans une grande casserole. Porter à ébullition, vous devez atteindre 115°C. (j’ai vu 116° sur d’autres recettes ce qui aurait peut-être favoriser une texture moins molle).
Ici, on conseille souvent de ne jamais arrêter de remuer. Comme pour les chouchous, je ne suis pas de cet avis, la température est beaucoup plus longue à monter. Il faut tout de même remuer de temps en temps.

fudge recette

Dès que l’on atteint les 115°, ôter du feu puis rajouter le beurre avec la pulpe de la vanille et remuer activement. Attendre 5 minutes en mélangeant de temps en temps afin que la préparation refroidisse et durcisse un peu (mais pas trop).

Verser dans le moule et attendre au moins deux heures (voire une nuit). Ne pas mettre au frigo car l’humidité empêche la croute croustillante et sablonneuse de se former (et c’est le meilleur).

 Comme d’habitude, c’est du sucre cuit, il ne faut surtout pas se montrer trop gourmand trop vite au risque d’y laisser sa langue.

fudge recette
Oui, on dit rien sur mon assiette d’abord…

 Alors oui, c’était un peu mou, mais hyper bon (et si vous êtes fous, vous pouvez glisser ça dans une glace ou vous en servir pour faire des cookies).