Bookmaker artbetting.co.uk - Bet365 review by ArtBetting.co.uk

Bookmaker artbetting.gr - Bet365 review by ArtBetting.gr

Germany bookmaker bet365 review by ArtBetting.de

Premium bigtheme.net by bigtheme.org

The Avengers : on les a attendus et…on n’est pas déçu !

Roseline août 29, 2012 3

La question était est-ce que cette émulation que je vois depuis des jours et des jours sur les réseaux sociaux et les blogs est à la hauteur de l’œuvre ? Nombre de fois, on nous fait monter la sauce et au final, le lait tourne. Ou bien face à l’ambition de l’adaptation, Joss Whedon (scénariste et réalisateur sur les séries Buffy et Angel notamment)) n’allait-il pas passer à côté, tomber dans la facilité, la caricature ou l’incohérence des liens entre tous ces super-héros au caractère bien défini ?

Je pourrai juste écrire un énorme Wahoo ! suivi d’un Encore ! et ça vous donnerai mon sentiment. Que dire sans rien spoiler ? C’est là le plus dur aujourd’hui. Je ne regrette absolument pas de n’avoir rien voulu voir ou lire dessus avant la séance d’hier matin, en dehors des affiches et de quelques concept art.

Nick Fury, l’art de gérer une sacrée équipe !

Loki, le demi-frère de Thor, parvient à revenir sur Terre et s’empare d’une puissante source d’énergie, le Tesseract,  pour ouvrir un portail permettant une invasion de la planète. Le Colonel Nick Fury (Samuel L Jackson) du SHIELD ne voit plus qu’une solution : réussir à convaincre plusieurs hommes à la destinée hors du commun de travailler ensemble pour préserver le monde.

Loki, toujours dans le drame Shakspirien, il est PAR-FAIT !

Loki, toujours dans le drame Shakespearien, il est PAR-FAIT !

Et c’est parti pour un peu plus de deux heures de plaisir, de fun et de grandes scènes d’action. La 3D, je n’en parle pas, tellement elle ne sert à rien à mon sens. Je retourne aujourd’hui le voir en 2D, je serai fixée. Le scénario est malin, varié. Plusieurs fois, je voyais où on nous emmenait, et au bout de la scène, un petit plus venait quand même me surprendre et me faire plaisir. Ce film est réellement l’aboutissement des autres films solo, avec des clins d’œil bien sympa. Bon, si vous ne les avez pas vus, ça passe bien aussi, mais il vous manquera le petit supplément d’âme. Au pire, vous aurez envie de les découvrir après, comme je vais le faire avec l’Incroyable Hulk (2008).

Une bande de joyeux lurons !

Qui a dit que Hulk était vénère tout le temps?

Iron Man, Tony Stark à la ville (Robert Downey Jr), une armure increvable, alimentée par l’électroaimant qui le maintient en vie.
Captain America (Chris Evans), réveillé de sa longue sieste, un corps dopé à l’extrême depuis sa participation à un protocole expérimental de l’armée pendant la seconde guerre mondiale.
Thor (Chris Hemsworth) : Fils d’Odin, exilé un temps sur Terre, Roi actuel des Asgards, bricole au marteau comme personne.
Hulk (Mark Ruffalo), le docteur Bruce Banner : faut pas l’énerver c’est tout, sinon c’est un brillant spécialiste des rayons Gamma.
La veuve Noire, Natasha Romanoff (Scarlett Johansson), russe, espionne, souple.
Hawkeye/Barton (Jeremy Renner), un arc et un tir à faire pâlir Robin des Bois et Legolas
Voilà, la colo de vacances peut commencer. Nick Fury en chef de camp n’est pas au bout de ses peines. Question autorité, ils ne vont rien lui faciliter.

On leur dit qu’ils sont dans la même équipe ou on les laisse encore se taper dessus?

Un des atouts de ce film est qu’il est bien loin d’être manichéen. Bon pas subversif, non plus, mais il y a bien des interrogations sur les bons, les méchants, les motivations à sauver la Terre ou non, et pourquoi. Et comme un passage de flambeau entre la vieille école et la société de nos jours, Captain America se retrouve en Allemagne (hé oui, comme au bon vieux temps) pour tenter de stopper Loki (excellent Tom Hiddleston) qui ouvre une ère nouvelle de guerre, celle du monde contre le reste de l’Univers. Et l’Univers n’a qu’à bien se tenir. Il se pourrait que les Hommes (bon, un peu aidés des Dieux, il est vrai) surprennent par leur capacité à s’unir malgré des caractères épouvantables, un égoïsme crasse et une indiscipline légendaire. A moins que les conflits internes s’éteignent d’eux-mêmes, le temps de botter les fesses à un ennemi commun, pour mieux reprendre leurs chamailleries, une fois le générique fini. Les actions sont bien rythmées, bien envoyées et surtout au service d’un bon scénario : j’achète !

Et le plus beau, c’est de voir sur grand écran la réunion de ces personnages exceptionnels, telle que personnellement je l’avais rêvée, au regard des autres films Marvel. Pas une fausse note dans le cahier des charges, pas un compromis foireux pour que le tout s’enclenche bien entre eux. Ca râpe, ça taille, ça grince des dents et ça donne des dialogues ciselés, extrêmement justes et drôles, dans la continuité des films. Les joutes verbales entre les uns et les autres sont tout simplement jouissives. Je n’avais pas vu une telle qualité depuis les échanges Gimli/Legolas dans Le Seigneur des Anneaux.

J’aimerai bien connaître son histoire à elle…

Et par petites touches, on apprend de nouveaux détails qui nous permettent de reconstituer le puzzle  depuis le premier « Avenger », Captain America, papy Rogers un peu malmené par les jeunots. Toute proportion gardée, et au milieu de bottages de cul inénarrables, c’est en somme une famille qui se crée. Bon, pas La petite maison dans la prairie non plus, ou alors Thor va se retrouver à planter des poteaux avec son marteau.

Et à lui aussi…

Mais, on sait déjà qu’on guettera la suite de leurs aventures. A ce sujet, j’aurai vraiment aimé qu’on ait un film sur La Veuve noire et sa rencontre avec Hawkeye (un peu de tourisme à Budapest me ferait du bien, si,si).

Pour finir, je repense à une conversation que j’ai eu avec le Pr Wicked, suite à l’annonce de Jon Favreau de ne pas réaliser Iron man 3. Entre autre parce que ce dernier voyait mal des nouvelles aventures individuelles, maintenant qu’ils ont été réunis. Je pensais un peu comme lui, jusqu’à ce que je voie comment les Avengers se liaient. J’ai changé d’avis, le scénario et les relations entre eux laissent tout à fait la place à des suites solo ET crédibles.

Comme d’habitude, on reste bien assis pendant le générique, un teaser vous attend. J’avoue que celui-là est beaucoup moins « choc » que les autres, plus basique. On voit où on va, mais c’est fait sans subtilités, dommage ! Et sinon les filles, j’ai pas réussi à me décider. Comme les L5 en leur temps : « tous les hommes de ma vie, en eux réunis… » C’est quand vous voulez les gars. ^^

The Avengers, de Josh Whedon avec Robert Downey Jr, Chris Evans, Samuel L. Jackson, Chris Hemsworth, Mark Ruffalo, Scarlett Johansson, Jeremy Renner…Sortie DVD/Blu-Ray le 29 août 2012





Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Comments »

  1. Mat mai 16, 2012 at 10:44 - Reply

    Ouais, vivement le 2! Une de mes scènes préférée reste l’affrontement entre Hulk et Loki. L’aplatissage façon galette a provoqué une belle hilarité dans la salle tellement c’était inattendu, mais parfaitement « logique » de la part de hulk..

    • roseline mai 16, 2012 at 3:55 - Reply

      Scène cultissime, déjà!!! :)

  2. yeles septembre 5, 2012 at 12:49 - Reply

    Huhu, The Avengers. Un très grand moment de ciné, un pur plaisir, tant pour mon côté « comics fan » que pour mes petits yeux. Ma grande question, avant d’aller voir ce film, c’était : va-t-il réussir à canaliser les ego ? Et surtout, va-t-il canaliser celui de Stark/Downey JR ? Parce que bon, j’ai beau adorer Robert, il a la facheuse tendance à tirer la couverture, la couette, le matelas et les rideaux vers lui. Très agréable sentiment que de voir que tout ce petit monde à droit à sa part du gros gâteau que Josh nous a si bien cuisiné. C’est rythmé, c’est bien ficelé, c’est incroyablement drôle et en même temps, y’a la dose d’émotion qui va bien (oui, j’ai pleuré à ce moment là… :( )
    Je suis très très très impatiente de voir la suite d’autant plus que la scène d’après générique (même si ça peut paraître mou du genou) ne fait juste qu’annoncer THE supra grand méchant de la mort qui tue. Mon meilleur ami, lecteur de comics depuis l’aube des temps, en aurait presque versé une larmichette en voyant ça.

    Ps : on nous a privé en France d’une autre petite scénette bonus, foncièrement inutile donc totalement indispensable, qui est à mourir de rire (comme le bêtisier que je ne me lasse pas de voir d’ailleurs :D)

Leave A Response »