Bookmaker artbetting.co.uk - Bet365 review by ArtBetting.co.uk

Bookmaker artbetting.gr - Bet365 review by ArtBetting.gr

Germany bookmaker bet365 review by ArtBetting.de

Premium bigtheme.net by bigtheme.org

Bowling : une bonne chronique sociale arrosée au chouchenn

Roseline juillet 26, 2012 1

J’aurai pu mettre « Strike ! » Mais je vous épargne mon humour lourdingue aujourd’hui ;) . Mon intuition a été bonne, après plusieurs visionnages de la bande-annonce. J’entends déjà les esprits chagrins me dire: « c’est du cinéma français, c’est une comédie de région, en plus il y a Mathilde Seigner dedans »… Et la plupart du temps, ces fameux esprits chagrins ont raison. Mais non, je ne me cacherai pas et oui je l’ai vu avec plaisir. Si on dit que ça se passe en Irlande ou en Ecosse, qu’on nous met de bons comédiens locaux, la plupart de ses esprits d’un coup sont capables de crier au génie. Bref, j’espère avoir toujours assez d’humilité pour me laisser surprendre par des films qu’il est à priori de bon ton de décrier, sans les avoir vus.

Catherine (Catherine Frot), DRH débarquée de Paris, prend ses fonctions à l’hôpital de Carhaix. Un accueil mitigé surtout suite au plan de redressement de l’hôpital qui implique la fermeture de la maternité. Entre amitié naissante autour d’un club de bowling et un combat pour la sauvegarde du service public, des semaines qui vont changer la vie de pas mal de personnes, Catherine y compris.

Chronique sociale positive, ça fait du bien aussi ^^

Je suis ressortie avec un très joli sourire et la pêche. Si certains craignent un humour trop régional comme pour Les Ch’tis (2008), rassurez-vous, c’est léger et bien fait. Et puis, deux trois réflexions pour nous remettre, nous parisiens, à notre place ne font pas de mal. Les dialogues sont bien écrits, ça sonne vrai dans le combat social, comme dans les répliques qui font mouche. Inspiré de faits réels, on plonge dans ce combat social comme on en voit tous les jours dans les journaux. Et j’ai d’autant plus été touchée par l’authenticité de l’histoire et sa très belle interprétation que des mobilisations comme celle-ci, j’en ai vécu fin juin dans mon école et le combat reprend en septembre. Alors ce n’est pas glamour, certains peuvent dire que ça fleure bon « Louis la brocante » et autres séries qui abordent des sujets plus quotidiens et routiniers. Mais le cinéma c’est aussi ça pour moi. J’aime qu’on me raconte des histoires et celle-ci, émouvante et drôle, me cause fortement.

Bowling, permis de conduire, la Bretagne fait du bien à Catherine ^^

Firmine Richard égale à elle-même

Le casting est aussi pour beaucoup dans la réussite de ce film, Catherine Frot incarne une femme rattrapée par une vie de frustration, qui s’émancipe enfin de principes rigides et s’ouvre aux autres, tout en nuance. Firmine Richard (Firmine) est une puéricultrice touchante à souhait entre drôlerie, courage et fragilité. Elle forme un beau duo avec Laurence Arné (Louise), lumineuse en gérante de bowling et amie indéfectible. Elle est particulièrement remarquable dans la scène du sit-in de la préfecture et son charisme face aux CRS. Et je termine par ce qui était ma plus grande crainte et qui se révèle la bonne surprise :

Ma bonne surprise :)

Mathilde Seigner, horripilante et vulgaire quand je l’entends à la télé, elle est sobre et attachante dans ce rôle de sage-femme forte, parfois dure, mais terriblement engagée et juste dans sa révolte. Voilà quatre femmes différentes et magnifiques pour se retrouver autour d’un sport méconnu et souvent raillé, le bowling. Quatre femmes unies par une très belle amitié, parfois mise à mal, mais toujours forte. Et les hommes ne sont pas loin, dans de très jolis seconds rôles, qu’ils soient engagés auprès de leur femme ou lâches et trouillards.

Laurence Arné (Louise) à suivre :)

A ça s’ajoutent les magnifiques paysages de la Bretagne et la musique d’Erwann Kermorvant. Et pour les adeptes de Just Dance 2, un très beau clin d’œil en générique de fin. Réalisé par Marie-Castille Mention-Schaar (à vos souhaits ^^), ce film est un vrai concentré de bonne humeur sur fond de réalité sociale. On en attendait pas moins de la réalisatrice de Désaccords Parfaits (2006) avec Charlotte Rampling et l’excellentissime Jean Rochefort et le très drôle La première étoile (2009).

Bowling, de Marie-Castille Mention-Schaar avec Mathilde Seigner, Catherine Frot, Firmine Richard, Laurence Arne…Sortie en salle le 18 juillet 2012





Rendez-vous sur Hellocoton !

One Comment »

  1. Melon au Jambon juillet 26, 2012 at 9:08 - Reply

    Je suis aussi allée le voir et j’ai été sous le charme ! *o* D’ailleurs j’en ai parlé sur mon blog (l’article devrait paraître ce soir).

Leave A Response »