Bookmaker artbetting.co.uk - Bet365 review by ArtBetting.co.uk

Bookmaker artbetting.gr - Bet365 review by ArtBetting.gr

Germany bookmaker bet365 review by ArtBetting.de

Premium bigtheme.net by bigtheme.org

Le FIEALD : Une scène ouverte pour occuper ses dimanches soirs dans la bonne humeur

Mélanie mars 6, 2012 2

Le FIEALD est une institution. Après 20 ans d’existence, je crois qu’il a droit à ce qualificatif.

Mais c’est quoi le FIEALD ? Le Festival International d’Expression Artistique Libre et Désordonnée, évident, non ? Derrière ce nom compliqué se cache une des nombreuses scènes ouvertes parisiennes. Mais celle-ci a la particularité d’être vraiment ouverte : aucun casting, il suffit de se présenter dans le hall du théâtre Trévise et avec un peu de chance (s’il n’y a pas  de monde ou si vous réessayez plusieurs fois) vous pourrez être choisi pour monter sur scène. Vous aurez alors comme 9 autres artistes un créneau de 5 minutes pour jouer, chanter ou magiciener (oui, ce mot n’existe pas).

Mais ce qui fait la particularité du FIEALD, c’est aussi le décorum qui entoure cette scène ouverte. Un groupe à gauche assure l’animation musicale entre les sketchs. Et il y a l’équipe d’animation. L’équipe d’animation fait le lien entre les sketchs, assure la présentation, fait elle-même quelques sketchs qui peuvent être parfois salutaires, voire salvateurs quand le plateau n’est pas très bon. Chaque soirée est également parrainée par un humoriste connu qui aide à remplir la salle, le public étant attiré par son nom et l’idée d’une place pas trop chère.

J’ai assisté à deux soirées du FIEALD à ce jour et je pense vraiment y retourner. Je vous avoue que le gros point noir du FIEALD, c’est que la soirée se passe le dimanche soir. Il faut trouver la motivation de repartir sur Paris quand on est banlieusarde comme moi, et accepter de commencer la semaine avec un déficit de sommeil. Mais finalement, ça vaut le coup.

J’ai donc assisté à deux soirées du Fieald, deux soirées assez différentes.

Une photo floue, mais prise par mes petits doigts!

La première était une spéciale Hero Corp, et en bonne fan que je suis, j’étais obligée d’y être. Ça remonte un peu, je me souviens surtout y avoir découvert le merveilleux Jérémy Ferrari, le très drôle (devenu encore plus drôle) Arnaud Cosson. Ce soir-là, il y avait aussi Oldelaf, pour une Tristitude que j’ai redécouverte à cette occasion (chaque phrase était ponctuée par des rires). Le reste du plateau était au mieux oubliable, au pire me mettant mal à l’aise, parce que vraiment mauvais. C’est le risque avec une scène vraiment ouverte. L’équipe d’animation avait ce soir-là été éclipsée par la Hero Corp team (et ce n’est pas la fan girl qui parle, quoique). Bref, une soirée plutôt sympa.

La deuxième soirée à laquelle j’ai assistée était parrainée par Oldelaf (roh c’est bon, ça faisait longtemps que je ne l’avais pas vu, si, vraiment!). Cette fois-ci, il s’agissait aussi d’une soirée spéciale avec la remise des Fiealdars, qui rythmait l’ensemble de la soirée. L’équipe d’animation était là aussi, moins écrasée par l’imposante équipe d’Hero Corp et donc beaucoup plus libre de ses sketchs, et finalement beaucoup plus drôle que la première fois.

Le plateau d’humoristes était lui aussi beaucoup plus drôle, enfin surtout plus homogène. Cette fois-ci, les « mauvais » étaient à peu près corrects. Et ce soir-là, ce sont les filles qui ont tenu le haut du panier : mention spéciale à Julie Victor, hilarante et à la voix impressionnante. Charlotte Gabris et Natache Gani n’étaient pas en reste. D’ailleurs, chacune de ces demoiselles jouent actuellement sur une scène parisienne. Petit coup de cœur aussi pour Marcassin et Papillon (oui quel drôle de nom), qui sont venus nous présenter des extraits de leur future web-série. D’ailleurs, Marcassin n’est autre qu’Alex d’Alex et sa guitare.

Je suis sortie de là le sourire aux lèvres. L’occasion de découvrir plein de nouveaux talents (ou pas), de bâcher un peu aussi parfois. Mais surtout de passer une très bonne soirée pour pas bien cher.

Alors n’hésitez pas: Fiealdez au Fieald (j’accepte les cailloux en commentaire pour cette vanne horrible) !

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments »

  1. pepito_ mars 6, 2012 at 4:07 - Reply

    Tu as raison le Fieald est un excellent endroit pour payer une place pas trop chère et avoir de bonnes chances de rire. On n’aime pas forcément tous ceux qui passent sur scène, mais on rit tout de même ! Et ça permet de cibler les spectacles que l’on veut voir, comme des bandes annonces :-)
    C’est à la suite du Fieald que j’ai vu le spectacle de Julie Victor et celui de Baptiste Lecaplain :-)

  2. Lysa Ellebana mai 8, 2012 at 8:44 - Reply

    Est ce une scène chanson également ou que humouristique?

Leave A Response »